Idéation : les clés d'un processus efficace pour favoriser l'Innovation
Insight 18 Sep. 2019

Idéation : les clés d'un processus efficace pour favoriser l'Innovation

L'idéation est définie comme le processus créatif de génération, de développement et de sélection d'idées. Partant d'idées clés à remettre en question et à recadrer, l'idéation utilise des leviers de créativité pour favoriser l'Innovation. Dans le cadre des phases initiales de développement de nouveaux produits ou procédés, l'idéation est donc un élément clé du processus en place au sein des département Recherche Innovation et Développement.

Les 3 types d'idéation à l'oeuvre dans les organisations

L’idéation Spontanéee

Générer des idées par chance / hasard / accident lors des activités quotidiennes des employés.

  • Processus continu permettant de soumettre des idées à tout moment, exemple : boîte à idées, plateformes collaboratives…

 

L’idéation Exploratoire

Générer un large éventail d’idées, qui ne sont pas nécessairement liées à des exigences ou demandes connues.

  • Processus structuré avec des «appels à idées» périodiques,  exemple : les ateliers de créativité.

 

L’idéation guidée par un problème

Générer des idées pour résoudre des besoins, des problèmes et / ou des objectifs spécifiques.

  • Actions ciblées et récurrentes sur une durée limitée, exemple : challenges, brainstormings…

 

 

Pour maximiser leur idéation, les entreprises doivent capitaliser sur la génération d'idées spontanée et provoquée. Combiner un processus continu de soumission d'idées et l'organisation de sessions de créativité périodiques est un moyen pertinent de fédérer les gens autour de la génération d'idées.

Les enjeux clé des entreprises en lien avec la génération d'idées

  1. Garantir un flux contant d’idées
  2. Assurer un haut niveau de créativité
  3. Accroître la qualité des idées
  4. Générer des idées transverses

 

Les trois phases du processus d'idéation et conseils associés

Phase 1 : La génération d’idées

Mise en place d’outils permettant de capturer et gérer toutes les idées générées :
  • Déployer des outils permettant une alimentation spontanée et continue pour favoriser la génération d’idées exploratoires et enrichir des problématiques / sujets spécifiques
    • Exemple d’outils: plateforme collaborative & événements / jours de fertilisation croisée
Des leviers pour booster la créativité dans la génération d’idées en interne :
  • Création d’une « communauté créative » transversale,
  • Mise en oeuvre d’une structure spécifique en charge de la créativité et de l’idéation,
  • Mise à disposition d’un espace agréable et inspirant pour la créativité / idéation Exemple de leviers :
    • Exemple : récompenses de l’idéateur et salle dédiée à l’idéation

 

Phase 2 : La maturation des idées

L’enrichissement

Donner aux gens du temps et de l’espace pour nourrir leurs idées (isolés du contexte commercial quotidien)

  • Favoriser les défis croisés / l’auto-développement des idées

 

La Structuration

Définir les caractéristiques de l’idée segment par segment :

  • Quelle est l’idée?
  • Quelle est sa valeur ajoutée?
  • Quelles sont la technologie, les compétences et les ressources nécessaires pour la mettre en œuvre?
  • Quel sera le coût?

 

La Formalisation

Définir un format simple pour capturer les idées :

  • Créer un pool de « Idea Mentors »

 

Le Filtrage

Faire un premier filtrage des idées tout en évitant l’autocensure :

  • Créer une équipe de « Facilitateurs d’idéation »

 

 

Phase 3 : La sélection et la priorisation

Le Monitoring

Mettre en place un outil de gestion d’idées simple et efficace :

  • Définir des KPI pour surveiller la génération d’idées :
    • KPI sur la sortie directe du processus d’alimentation (par exemple, nombre d’idées générées),
    • KPI sur la sortie indirecte (par exemple, le nombre d’idées transformées en produit sur le marché).

Organisation / efficacité

Mettre en place une organisation sur mesure favorisant les échanges internes et développant les liens entre les fonctions et les services :

  • Tirer profit des succès et des échecs,
  • Favoriser les initiatives organisationnelles :
    • Allouer du temps et des ressources à la génération et à l’exploration d’idées,
    • Créer un réseau de facilitateurs d’innovation,
    • Encourager l’esprit intrapreneurial,
    • Déployer une plateforme collaborative.

 

 

 

Infographie